Portraits BFSB

Dans cette nouvelle rubrique, Eliette vous propose de découvrir quelques figures du BFSB. D’autres portraits viendront s’ajouter à celui de Tristan au fil de la saison.


Lydie Brébion
Joueuse seniors 2 féminines

lydieLydie Brebion est une joueuse en séniors 2 féminine qui fête ses 50 ans ce dimanche (14/11/2021), une belle occasion pour revenir sur son parcours au basket.

Lydie a toujours été présente dans les salles depuis l’âge de trois ans, son père André Landreau étant joueur et coach au BFSB pendant plus de 50 ans, et détient le record d’années de licencié. Il a arrêté le basket il y a trois ans, une année ou les équipes détente se sont arrêtées. Elle a commencé à jouer en 1977 à six ans, dans une équipe mixte avec seulement deux filles. A cette époque, le club n’était pas le BFSB mais seulement Beaupréau basket, et jouait en rouge, jusqu’à la fusion avec le Fief-Sauvin en 2003. Lydie a toujours continué de jouer au BFSB depuis sa première année, sans jamais changer de club. Les meilleurs souvenirs qu’elle garde sont les années 1990 à 1993, avec la victoire au Challenge de l’Anjou contre le Fief-Sauvin puis les trois victoires consécutives en Coupe de l’Anjou les années suivantes. Plus tard, en 2010, il y a aussi l’arrivée en quarts de finale en Coupe de France pour les seniors 1 féminines en R2. Concernant les habitudes, Lydie n’en a presque pas, à part ne jamais manger avant un match, qui sont très souvent le dimanche en début d’après-midi pour les séniors filles. D’autres sources m’ont rapporté qu’elle offrait des brochettes de bonbons aux autres séniors pour son anniversaire, mais il y aurait probablement aussi une histoire de déguisement de Noël dont certains se rappelleront peut-être… Pour la suite, Lydie n’a pas prévu d’arrêter pour le moment. Elle s’entend bien avec les autres joueuses en seniors malgré l’écart d’âge, qui n’est pas du tout un problème pour celles-ci. Lydie apprécie donner des conseils aux plus jeunes, dans le but de les aider à progresser. Elle ne se voit pas aller en détente, car elle préfère se battre pour le ballon sur le terrain. Par contre, un changement de sport serait peut-être possible si elle arrêtait le basket. Lydie aime énormément le sport d’équipe, et l’ambiance qui va avec, mais aussi le retour du public dans les salles, qui aide à motiver les équipes du BFSB. Nous lui souhaitons une longue continuation au sein du club !

Tristan Boisellier
Entraîneur des seniors 1 et 2 masculins

Tristan BoisellierTristan Boisellier, 30 ans, est le nouveau coach des seniors 1 masculins cette année. Originaire du May-sur-Evre, il est revenu à ses racines après avoir coaché dans plusieurs clubs de France. En effet, il a d’abord commencé au May en tant que joueur puis entraîneur et est ensuite parti à la Roche-sur-Yon en tant qu’assistant en centre de formation des U18 féminines en NF2. Tristan a ensuite été assistant coach en ligue 2 féminine puis ligue féminine pendant quelques années. Il a après migré vers le Nord de la France avec des équipes séniors NF1 et NF3 pendant plusieurs mois. Cette profession à plein temps étant très demandeuse d’énergie, il a décidé de revenir dans la région avec l’idée de ne plus prendre le basket comme métier mais comme passion en coachant des équipes féminines de Bégrolles-en-Mauges et Cholet basket avant de venir au BFSB. La proposition du projet d’être entraineur-coach des seniors 1 masculins est venue de Jean Audoin, qui avait été comme son formateur à ses débuts au May. Tristan avait envie de sortir de sa zone de confort en s’intéressant aux équipes garçons. Il s’est tout de suite bien entendu avec les joueurs, et reprendre le flambeau de Jérôme Boisdron qui faisait aussi parti des acteurs de son apprentissage lui paraissait une belle façon de finir la boucle, commencée des années plus tôt. Concernant les objectifs de la première phase pour les seniors 1 masculins jouant en RM2, ce sont les joueurs eux-mêmes qui les fixent. Cette année, l’équipe souhaite un maximum de victoires à domicile mais surtout intégrer totalement les jeunes dans les équipes seniors. Pour Tristan, les joueurs sont les meneurs de leurs propres objectifs, et vient ensuite le rôle du coach d’amener les exigences pour y parvenir. Tristan Boisellier est très satisfait d’avoir entrepris ce projet, avec des personnes très intéressantes et à l’écoute. Il prend plaisir à les entraîner et encourage tous les joueurs, en particulier ceux des équipes premières, à ramener un maximum de monde dans les salles de basket. Pour lui, mais aussi pour toute l’équipe du BFSB, il est très important de retrouver une communion entre les joueurs et le public, afin de partager et de transmettre des émotions autour du ballon orange. Le mot de la fin : vive le BFSB !

© BFSB - tous droits réservés